SMB Cyber-info

L'info de la cybersécurité du quotidien des PME est ici !

CAT - Cloud Antivirus Technologies vous présente : Les coûts cachés des logiciels piratés : un avertissement pour les petites entreprises  LABORATOIRES DE MENACES AVAST 19 JANVIER 2024 Les chercheurs d'Avast examinent en profondeur les dangers liés au téléchargement de logiciels piratés et expliquent pourquoi les petites entreprises devraient éviter cette pratique tentante.  Par Luis Corrons (évangéliste de sécurité Avast) et Matěj Krčma (analyste Avast Malware)  Dans l'économie d'aujourd'hui, les petites entreprises sont confrontées à toute une série de défis, allant de la gestion des coûts à la compétitivité. En naviguant dans ces eaux, certains sont tentés de prendre des raccourcis qui promettent des économies. L’un de ces raccourcis consiste à utiliser des logiciels piratés, une décision qui peut avoir des conséquences considérables. Cet article approfondit les dangers cachés de cette pratique, illustrés par un incident réel survenu dans une entreprise du secteur de la construction.   L'attrait des logiciels piratés   Pour les petites entreprises, où les marges peuvent être serrées, le coût des logiciels peut sembler une dépense onéreuse. C'était particulièrement le cas d'une petite entreprise de construction de 10 employés, qui avait besoin d'un logiciel de modélisation 3D coûteux. Pour économiser, ils se sont tournés vers une version piratée du logiciel, trouvée sur un site appelé « CracksMad ». Cela semblait être une décision anodine à l’époque, mais ce choix leur a presque tout coûté.   Sur ce site, vous pouvez trouver des cracks pour toutes sortes de logiciels – et plus le logiciel est populaire, plus les résultats apparaîtront. De plus, il existe de nombreuses catégories différentes pour couvrir différents types de victimes :   Capture d'écran de CracksMad  Différents cracks logiciels proposés sur CracksMad   Sans surprise, la page Web est incroyablement conviviale, permettant aux utilisateurs potentiels de localiser facilement le logiciel souhaité et de simplement cliquer sur un bouton (visible sur l'image suivante) pour lancer le téléchargement d'un fichier malveillant. Chaque point d'entrée de leur bibliothèque comprend un guide détaillé sur la façon d'installer ce crack, créant ainsi une apparence de plus grande légitimité. Par exemple, nous voyons ici un guide pour MATLAB :   Instructions CrackMad  Assez simple, non ? Même un utilisateur non averti en technologie devrait être capable d'effectuer ces tâches et de terminer le « crackage » du produit. En termes simples, cela signifie qu'après l'exécution ou le remplacement de certains fichiers, il est prévu de supprimer un code de protection contre la copie du logiciel d'origine. Si vous cliquez sur l'un de ces boutons, vous téléchargez un fichier avec un nom particulier qui est censé vous aider à déchiffrer le MATLAB souhaité. Pour l’attaquant, les deux premières étapes sont cruciales. Le reste n’a pas d’importance, car dès que vous exécutez le fichier, votre système est infecté.  Dossier CracksMad  Le jeu du référencement : comment les sites de logiciels piratés attirent les victimes   Des sites comme CracksMad sont adeptes du référencement et apparaissent souvent en haut des résultats de recherche. Cette visibilité les rend plus accessibles et apparemment légitimes pour les utilisateurs peu méfiants. La conception de ces sites est également très conviviale, ce qui permet à quiconque, même à ceux qui n'ont pas beaucoup de connaissances techniques, de trouver et de télécharger facilement des logiciels piratés. De plus, chaque crack logiciel est accompagné d’un guide, ajoutant à l’illusion de légitimité. Mais cliquer sur ce bouton de téléchargement, c'est comme ouvrir la porte à un voleur.   Les conséquences immédiates   Les conséquences ont été rapides et graves pour l'entreprise de construction, car elle a été infectée par un cheval de Troie voleur d'informations. Ce malware a commencé à récolter des données sensibles : mots de passe, détails des clients et informations financières. La prise de conscience de cette faille a provoqué une onde de choc dans toute l’entreprise. Ils ont été contraints d’interrompre toutes leurs opérations et de lancer une refonte complète de leurs protocoles de sécurité, notamment en modifiant toutes les informations d’identification et en mettant en œuvre une authentification à deux facteurs. Les conséquences potentielles étaient énormes – non seulement en termes de perturbations opérationnelles internes, mais aussi en termes de perte possible de la confiance de leurs clients et fournisseurs.   La terrifiante demande de rançon   La situation s'est aggravée lorsque l'entreprise a reçu un e-mail de rançon. Les attaquants ont affirmé avoir volé des gigaoctets de données sensibles et ont exigé une somme substantielle en Bitcoin. L’ultimatum était clair : payer ou risquer de voir leurs données rendues publiques, ce qui dévasterait leur réputation et potentiellement mettrait fin à leurs activités.   Un tournant : demander de l’aide   Face à cette grave menace, l’entreprise a agi rapidement. Ils ont demandé l’aide d’un professionnel en matière de cybersécurité, une décision qui les a probablement évité le pire. Cette intervention leur a permis de sécuriser leurs systèmes et d'atténuer la plupart des dégâts. Ce fut un signal d’alarme et une leçon coûteuse sur le véritable prix des logiciels piratés. Le risque pour leur entreprise, leurs clients et leur réputation dépassait de loin le coût d'une licence logicielle légitime.   Les conséquences et les leçons apprises   Pour notre petite entreprise de construction, cet incident a été un tournant. Ils ont réorganisé leur approche des logiciels, en s'engageant à n'utiliser que des versions légitimes. Ils ont également renforcé leurs mesures de cybersécurité, devenant plus vigilants et informés des menaces potentielles. Cet incident leur a appris qu’à l’ère du numérique, prendre des raccourcis peut avoir des conséquences désastreuses.   Nous avons contribué à protéger des dizaines de milliers d'utilisateurs dans le monde qui tentaient d'accéder à ces sites Web malveillants au cours des derniers mois. Il est intéressant de noter que l'Inde est le pays où les incidents ont été le plus bloqués, suivi du Brésil et de la France. Parmi les autres pays présentant un taux de blocage important figurent les États-Unis, le Brésil et l’Italie. Comme vous pouvez le voir sur la carte thermique suivante, cela se produit partout dans le monde.   FissuresMad map  Le contexte mondial : un problème répandu   Partout dans le monde, les petites et moyennes entreprises tombent chaque jour dans des pièges similaires, attirées par la promesse du logiciel libre. La tentation est compréhensible : pourquoi payer pour quelque chose quand on peut l’obtenir gratuitement ? Cependant, cet état d’esprit néglige les risques encourus. Et ces risques ne concernent pas seulement d’éventuels problèmes juridiques ; ils incluent l’exposition aux logiciels malveillants, au vol de données et aux attaques de ransomwares.   De nombreux propriétaires de petites entreprises ne réalisent peut-être pas toute l’étendue de ces risques. Ils peuvent penser qu'ils sont trop petits pour être ciblés ou que leurs données n'ont pas de valeur pour les cybercriminels. Cette idée fausse peut conduire à la complaisance, faisant d'eux des cibles faciles pour les attaquants. La réalité est que les cybercriminels ciblent souvent les petites entreprises précisément parce que leurs mesures de sécurité sont généralement plus faibles.   Conclusion : un appel à l'action pour les petites entreprises   Cette histoire sert de rappel brutal à toutes les petites entreprises. Les coûts cachés des logiciels piratés ne concernent pas seulement les sanctions juridiques potentielles ou les inconvénients temporaires : ils peuvent mettre en péril la survie même de votre entreprise.   Voici quelques points clés à retenir pour les petites entreprises :   Utilisez un logiciel de sécurité robuste : la première ligne de défense est essentielle, car il est essentiel d'être protégé contre les sites Web malveillants et les téléchargements de logiciels malveillants.   Investissez dans des logiciels légitimes : le coût d'un logiciel juridique est un investissement dans la sécurité et l'intégrité de votre entreprise.   Restez vigilant et informé - Comprenez les risques associés aux logiciels piratés et restez au courant des tendances en matière de cybersécurité   Mettez en œuvre des mesures de sécurité robustes : des audits de sécurité réguliers, une authentification à deux facteurs et des logiciels mis à jour peuvent protéger votre entreprise contre les cybermenaces.  N’oubliez pas que dans votre quête pour économiser de l’argent, l’option la moins chère peut parfois être l’erreur la plus coûteuse. Aidez à protéger votre entreprise et votre avenir

Cet article approfondit les dangers cachés de cette pratique, illustrés par un incident réel survenu dans une entreprise du secteur de la construction.  Les chercheurs d'Avast examinent en profondeur les dangers liés au téléchargement de logiciels piratés et expliquent pourquoi les petites entreprises devraient éviter cette pratique tentante.  Lire la suite >>